Retour

Pourquoi contrôler la pression d’eau de votre chaudière

pression d’eau

06 oct. 2022

La pression de l’eau idéale pour une chaudière se situe généralement entre 1 et 1,5 bar, et si elle baisse ou monte, il faut intervenir rapidement.

Une chaudière, que ce soit une chaudière gaz à condensation, chaudière fioul, bois ou granulés, doit être régulièrement contrôlée afin d’éviter tout risque de panne. La plupart des contrôles doivent bien sûr être effectués par un chauffagiste professionnel lors de l’entretien annuel obligatoire, mais vous pouvez procéder à certaines vérifications vous-même. Cela concerne notamment la pression de la chaudière. Mais quelle est donc sa pression normale et comment la contrôler ? Lisez notre article.

Quel est le rôle de la pression dans une chaudière ?

Toutes les chaudières fonctionnent selon le même principe : elles font brûler du combustible pour produire de la chaleur et chauffer un fluide caloporteur (eau) qui circule dans les tuyaux à proximité du foyer de combustion. L’eau chaude est ensuite envoyée dans le circuit de chauffage et doit arriver jusqu’au dernier radiateur de votre installation, même s’il se trouve à l’étage. Cette circulation d’eau s’effectue grâce à la pression.

Si la pression est trop faible, l’eau ne circulera pas correctement et aura du mal à parvenir jusqu’aux émetteurs. Votre confort thermique en sera affecté. A terme, une perte de pression peut aussi causer des dommages plus graves, tout comme une pression trop élevée. La surpression peut notamment causer l’usure prématurée de votre matériel et provoquer la mise en sécurité du système.

Pour que la pression reste constante et permette à votre réseau de radiateurs de fonctionner correctement, n’importe quelle chaudière est équipée d’un vase d’expansion. Ce ballon rempli de gaz absorbe les variations des volumes d’eau dues aux changements de température. Un autre élément important qui assure le bon fonctionnement de votre système de chauffage, c’est la soupape de sécurité. En cas de hausse de pression importante, la soupape laisse échapper un peu d’eau pour la faire baisser.

Comment contrôler la pression de votre chaudière ?

Pour que votre installation de chauffage fonctionne correctement, la pression doit être comprise entre 1 et 1,5 bar si vous avez une maison de plain-pied et entre 1,2 et 2,5 bars si vous avez une maison à étage. Dans tous les cas, lors de la mise en service de votre chaudière l’installateur vous indiquera la pression qui convient le mieux à votre situation et expliquera comment la mesurer à l’aide du manomètre qui se trouve souvent sur la façade de votre appareil ou sur une conduite à côté des vannes de remplissage. Le manomètre peut être digital ou analogique, doté d’un cadran gradué et d’une aiguille. Pour vous faciliter la lecture, certains manomètres ont un marquage en couleur des plages de pression. La zone marquée en vert correspond à la pression normale, la zone rouge avertit que la situation est critique.

Vous pouvez essayer de régler le problème vous-même. Si la pression est trop basse, faites rentrer un peu de liquide dans le circuit en ouvrant le robinet d’arrivée d’eau. Si la baisse de la pression est due à une fuite d’eau, colmatez-la. Si la pression est, à l’inverse, trop élevée, commencez par vérifier que le robinet d’arrivée d’eau est bien fermé. Ensuite, réalisez une purge de vos radiateurs pour évacuer de l’eau et des bulles d’air de votre circuit de chauffage central. Si vous n’arrivez pas à faire remonter ou redescendre la pression, il faut éteindre la chaudière et contacter rapidement un spécialiste.

En gardant toujours un œil sur la pression de votre chaudière et en veillant à son entretien régulier, vous pouvez être sûr que votre système de chauffage fonctionne de manière optimale. Et une chaudière qui marche bien, c’est un confort assuré et des économies d’énergie !

Trouver votre artisan Chauffagiste

Laisser un commentaire

 

* Champs obligatoires

Projet

Salle de bains

Projet

Chauffage / Climatisation